Sencha, le thé vert à la japonaise

Sencha, le thé vert à la japonaise

Beaucoup de gens dans le Monde, y compris au Japon, pensent que le sencha est "le" thé japonais.

Le sencha est en effet le thé le plus consommé au Japon, et possède des caractéristiques très typiques des thés verts qu'on peut trouver au Japon.
Son caractère très équilibré, accompagné d'une texture faiblement prononcée, en fait un thé très populaire, pouvant autant convenir au petit-déjeuner, au cours d'un repas, ou enfin comme boisson de fin d'après-midi.

Les arômes clés du sencha

Ce qui fait le succès du sencha, ce sont certainement ses caractéristiques gustatives très fines.
Lorsque vous dégustez une tasse chaude de sencha, votre palais se trouve en effet découvrir plusieurs arômes et textures bien particuliers.

Typique du Japon et également présent dans le saké, l'Umami est assurément la première saveur qui vient à l'esprit de l'amateur de thé. Cette saveur douce, légèrement épaisse, mais agréable est une caractéristique forte d'un bon sencha. C'est la fameuse cinquième saveur identifiée en premier par Brillat Savarin qu'on peut ressentir par ailleurs avec des tomates au four ou une soupe à la crème.
Vient ensuite la douceur de cette boisson, bien loin de celle qu'on attribue souvent aux mets sucrés, qui nous offre une sensation de légèreté, à la manière d'une goutte de rosée.
Derrière cette douceur point alors une petite astringence, cette sensation subtile de "sec" en bouche, qu'on retrouve aussi en croquant dans la peau d'un raisin bien frais.
Le tout se termine avec une tendre amertume, fraîche, offrant une sensation de verdeur, de gazon fraîchement coupé.

Comment boire un Sencha ?

Comme beaucoup de ses congénères, ce thé demande un minimum d'attention lors de sa préparation pour ne pas le "tuer" au moment de l'infusion.
Ainsi, il est temps de sortir de cette habitude de faire "bouillir l'eau du thé" à la manière britannique. Pour un sencha, l'eau doit être chauffée à 60°C, maximum 70°C. Certaines variétés délicates peuvent même mieux se révéler avec une eau à 50°C.

Si vous ne possédez ni bouilloire en mesure de vous chauffer le thé à une température donnée, ni thermomètre, une simple technique vous permet de fixer la température de votre eau de manière certes approximative, mais relativement juste :

  • Portez l'eau à ébullition. Elle atteint donc la température de 100°C.
  • Puis versez là dans un premier récipient en céramique. Elle va alors naturellement perdre une dizaine de degrés.
  • Répétez cette opération à trois reprises en utilisant à chaque fois un nouveau récipient (afin qu'il ne soit pas chaud par avance).

Votre eau est maintenant à une température aux alentours de 60/70°C et ainsi adaptée à l'infusion de votre sencha.

Le temps d'infusion peut varier légèrement selon la variété. En général, une première infusion à 3 ou 4 minutes sera suffisante, selon que vous préférez votre thé plus fort ou au contraire subtil.
Petite astuce parfois méconnue, un bon sencha peut s'infuser sans aucun problème une seconde fois !
Les feuilles s'étant déjà révélées lors de la première infusion, celle-ci ne nécessitera qu'une vingtaine de secondes pour vous offrir un thé certes différent du précédent, mais tout aussi goûtu.

Avez-vous déjà essayé le sencha glacé ?

Si le thé vert japonais, et en particulier le sencha, est pensé au départ pour se boire relativement chaud, il s'avère également excellent bu froid.
Très rafraîchissant, il offre une belle alternative aux boissons (trop) sucrées qu'on a tendance à prendre en période estivale.

Vous auriez envie d'apprendre à faire votre thé glaçé vous-même ?
Pas de problème : Konjaku vous a déjà partagé sa recette à la fois sous forme écrite et également en vidéo :

Quand boire un Sencha ?

Il n'y a pas "un" sencha, mais "des" sencha avec chacun des caractéristiques plus ou moins prononcées, s'adaptant donc à plusieurs usages.

Ainsi, un sencha d'entrée de gamme sera plutôt léger, avec une astringence et une amertume plus marquées. Il conviendra bien pour accompagner votre petit déjeuner.

Un sencha plus élaboré aura de la présence et un goût équilibré. Il pourra se boire seul tout au long de la journée, et même accompagner un repas.

Les sencha haut de gamme, comme notre superbe Uji Sencha Gyokuro, se caractériseront par une belle longueur en bouche, un umami très développé et une certaine douceur presque sucrée. Ils méritent qu'on leur prête toute notre attention et seront à réserver aux moments de détente pour être dégusté comme il se doit.

Il y aurait certainement encore beaucoup à dire autour du sencha, et sur les thés japonais d'une manière plus large. Nous espérons toutefois que ce petit aperçu vous aura intéressé, et surtout donné envie d'apprécier encore mieux cette liqueur verte si particulière.


Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Identifiez vous pour poster un commentaire.

© 2022 Konjaku · Tous droits réservés.