Des oenologues alsaciens à la découverte du saké

Répondant à l'invitation de l'Académie Européenne des Oenophiles, nous avons présenté quelques sakés japonais à un auditoire de spécialistes, fort intéressés par le sujet.

Cette académie regroupe des oenologues, d'Alsace mais aussi d'autres régions et même d'Allemagne, dont la majorité ne sont plus en activité, et également des amateurs éclairés de vin. A travers cette association, ces passionnés continuent à s'intéresser non seulement aux cépages divers et variés qu'on peut trouver dans différentes régions du monde, mais également aux autres boissons apparentées qu'on peut trouver hors de nos frontières.

C'est dans cet esprit que nous avons été invités pour venir présenter le saké japonais le temps d'une soirée.
Pas moins de 34 membres de cette académie ont répondu présents pour écouter notre conférencier, Fabien Osmont, expliquer d'abord les grandes lignes du mode de fabrication du saké, plus proche finalement du brassage d'une bière que de la réalisation d'un vin, pour ensuite aborder les différentes classifications du nihonshu. Cette seconde partie de la conférence fut ponctuée par la dégustation de 4 sakés accompagnés de quelques amuses bouches sur une thématique asiatique.

Cette présentation permis de proposer un Junmai de la maison Washinoo (préfecture d'Iwate), puis un Junmai ginjo de chez Fukuju (Kobe). Le troisième saké proposé était un junmai daiginjo, également de chez Washinoo, ayant reçu la médaille de platine au concours "Kura Master" 2019. Pour terminer, nous avons proposé un koshu (vieux saké) de 2006 issu de la maison Kawashiri (Hida Takayama) afin de montrer combien ces crûs vieillis pouvaient offrir des arômes exceptionnels.

L'assistance, particulièrement avertie des procédés de fabrication d'une boisson alcoolisée par fermentation, a montré un réel intérêt pour le sujet avec des questions parfois assez techniques et souvent s'écartant du sujet de base pour aborder la culture tournant autour de la consommation au Japon.

Une très belle soirée que nous avons animé avec un plaisir non dissimulé, toujours heureux de promouvoir cette boisson au potentiel encore très méconnu en france.

Photos publiées avec l'aimable autorisation de Damien Cochepin

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Identifiez vous pour poster un commentaire.

© 2020 Konjaku · Tous droits réservés.