Otsukimi, regarder la lune

O-tsuki-mi (お月見), signifie littéralement "observer la lune".
Cette pratique se déroule toujours le 15è jour du huitième mois lunaire, et a donc pour objet d'observer la pleine lune, considérée comme la lune "des moissons". C'est une célébration qui prend sa source dans la Chine du huitième siècle et qui se retrouve dans la majorité des pays d'Asie.

À cette époque, les aristocrates se rassemblaient sous la pleine lune et récitaient de la poésie, jouaient de la musique, tout en mangeant des plats de saison. Au fil des siècles, c'est devenu une fête populaire ayant pour principal objet de prier pour une bonne récolte, en présentant quelques offrandes à la Lune, le plus souvent des produits d'automne comme les patates douces ou le taro.
Aujourd'hui, des festivals sont organisés un peu partout au Japon. Les gens se retrouvent en yukata, si la météo le permet, et dégustent des "tsukimi dango". Le dango est une petite brochette de trois boulettes de riz gluant sucré, mais lors de ces animations, il est fréquent qu'on les présente sous forme de pyramide formée de 15 boulettes : 15 pour la quinzième nuit du mois lunaire et la boule blanche représentant la lune.

À l'origine de tout ceci se trouve comme souvent une légende dont les Japonais sont friands.
Une nuit, l'Esprit de la Lune est descendu sur Terre, déguisé en mendiant. Il y rencontre un renard, un singe et un lapin (usagi) et leur demande de la nourriture.
Le renard lui apporte du poisson, le singe des fruits, tandis que le lapin, n'ayant pas les mêmes capacités que ses compagnons, ne pu lui offrir que de l'herbe. Honteux de cette modeste offrande, il demanda alors au mendiant de faire un feu, et ensuite se jeta sur les flammes pour s'offrir lui-même comme nourriture.
Honoré du geste, le mendiant se révéla et tira le lapin du feu. Pour remercier le lapin, l'Esprit de la Lune emporta alors le lapin sur la lune pour vivre avec lui. Et aujourd'hui, lorsqu'on observe bien la pleine lune et ses taches, on peut y retrouver la silhouette du lapin en train de fabriquer des mochis.

Vous saurez maintenant pourquoi on représente souvent un lapin et une petite pyramide de dango admirant la pleine lune, comme sur ce joli furoshiki.


Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Identifiez vous pour poster un commentaire.

© 2022 Konjaku · Tous droits réservés.