• 10 objets japonais indispensables pour l’été

    10 objets japonais indispensables pour l’été


  • 10 objets japonais indispensables pour l’été
    10 objets japonais indispensables pour l’été
  • 10 objets japonais indispensables pour l’été
    10 objets japonais indispensables pour l’été
L'été au Japon, il fait chaud, vraiment très chaud, et surtout très humide. C'est aussi la période la plus festive au Japon : on peut admirer de nombreux feux d'artifice, des yosakoi (danses traditionnelles), participer à des matsuri (festivals) et autres cérémonies locales. Malheureusement, ce n’est pas si facile d’aller profiter de toutes ces festivités. On vous a donc fait une petite sélection d’articles pour vous permettre de passer l’été façon nippone. Du yukata au parapluie, en passant par la mini-serviette et même par la crème solaire, on vous donne dans cet article les 10 objets indispensables de l’été au Japon.




Petite, mais pratique, la miniserviette éponge japonaise

Proche du tenugui, il existe de petites serviettes éponges carrées en coton. Elles sont indispensables l'été pour les Japonais qui les utilisent à l'apparition des premières gouttes de transpiration. Elle permet aussi de s'essuyer les mains lorsque vous sortez des toilettes publiques. Aussi pratique pour partir en voyage que dans la vie de tous les jours !

Les serviettes japonaises que nous proposons chez Konjaku font 33cmx33cm, mais il existe bien entendu d’autres tailles. Vous êtes plutôt mini-serviettes unies, à motifs traditionnels ou à motifs plus contemporains ?
Il existe tellement de modèles différents que vous trouverez forcément celui qui vous plaît.

Ces serviettes éponges fabriquées en coton contiennent 3 couches de gazes qui leur permettent une grande absorption. À la fois pratique et design, cette serviette est une alternative parfaite aux lingettes industrielles. Un incontournable des objets japonais.


Ombrelles et parapluies japonais

Au Japon, l’arrivée de l’été est synonyme de fortes chaleurs, mais aussi de pluie. De mai à octobre, l’archipel est d’abord touché par la saison des pluies, puis par de violents typhons et de fortes averses. Le parapluie n’est donc pas un accessoire. C’est un objet indispensable dans le quotidien des Japonais.

Le parapluie, c’est une histoire d’amour avec les Japonais depuis plus de 11 siècles. Les premiers parapluies, appelés wagasa, sont fabriqués avec une corde enroulée sur un manche en bambou. Les baleines, elles aussi en bambou, sont souvent laquées. Ce qu’on appelle la toile en français est formée grâce à du papier washi coloré et huilé afin de le rendre étanche.

Bien sûr, il existe des parapluies beaucoup plus modernes. Du parapluie pliable, au parapluie traité hydrofuge, à fermeture et ouverture automatique, qui ne mouille pas les affaires, avec un manche en forme de katana… le marché des parapluies au Japon en une véritable entreprise lucrative. Il est d’ailleurs commun que certaines marques s’en servent comme support publicitaire.

En même temps, ce n’est pas étonnant ! D’après une étude de la société Weathernews (umbrella global survey), les Japonais sont les premiers consommateurs de parapluie avec 3,3 parapluies en moyenne par personne. On notera d’ailleurs que les Japonais préfèrent les parapluies bleus pour plus d’un tiers d’entre eux.

Bien entendu, on ne peut pas parler de parapluie, sans parler d’ombrelle. Pour beaucoup de Japonais, avoir le teint blanc est un signe d’élégance. Utiliser une ombrelle est un des moyens de le préserver. Il existe une grande variété de modèles d'ombrelles : classique, à couleur unie, à motifs, à froufrous, pour homme, pour femme, avec des protections anti-UV plus ou moins fortes, etc. La seule limite restant l’ingéniosité des fabricants qui rivalisent de savoir-faire pour créer la prochaine ombrelle tendance.


L’éventail japonais, un indispensable du sac à dos

Au Japon, il existe 2 types d'éventails traditionnels.

D’abord, il y a l’uchiwa. L’uchiwa est un éventail rond qui ressemble à une raquette de ping-pong. Traditionnellement utilisé comme objet cérémonial, il s’est démocratisé au fil des siècles. D’abord au sein de la famille impériale et de la noblesse, puis au reste de la population.

Fabriqué traditionnellement en bambou et en papier washi, il existe différents types d’uchiwa qui se distinguent en fonction des étapes de fabrication, des matériaux utilisés et de leur design. Les versions plus modernes, parfois en plastique, servent de support publicitaire.

Beaucoup plus répandu à travers le monde, il y a aussi l’éventail pliable. Difficile à croire, mais ces éventails dateraient au moins du IIIe siècle après J.-C. et trouveraient leur origine en Chine, avant de s’exporter à travers le monde. En plume, en bois, en papier, ou même en nacre et en corne, il existe une multitude de modèles en fonction. Aujourd’hui, l’éventail est principalement utilisé pour rafraîchir (fonctionne très bien sur nous, mais aussi sur le riz pour les onigiri) ou comme objet de décoration.

Pour les plus high-tech d’entre vous, vous pouvez toujours opter pour la version plus moderne de l’éventail japonais : le ventilateur. Pas très transportable ? C'est sans compter sur le ventilateur portable tout droit venu de Corée. Petit, pratique et rafraîchissant, c’est la nouvelle tendance chez les jeunes japonais.


Yukata : la tenue traditionnelle festive et légère

Le Yukata est un kimono d'été en coton, porté aussi bien par les hommes que par les femmes. On le porte principalement lors des festivals, mais aussi en intérieur ou au bain public.

Traditionnellement, le yukata se porte avec des getas en bois, ces fameux socques parfois rehaussés de deux planchettes de bois. Plus légères au pied, les zoris sont des alternatives très agréables. La zori est une forme de sandale à la japonaise, dont la semelle était réalisée en paille de goza. Plus récemment, des matières synthétiques ont progressivement remplacé le goza pour gagner en durabilité et en coût. On en trouve aujourd'hui qui peuvent s'utiliser en extérieur.

Le yukata est maintenu par une ceinture obi, moins sophistiquée que celle des kimonos de cérémonie. Mais tout ça, on vous l’explique en détail dans notre guide indispensable sur les kimonos et yukatas 😉


Un basique : l'antimoustiques

En France comme au Japon, chaleur et humidité riment avec… moustiques. Il existe toute une panoplie de produits pour contrer ces petites bêtes ou pour soulager les piqûres. Que vous voyagiez en France, au Japon ou n'importe où dans le monde, avoir un bon anti-moustique près de vous peut parfois sauver vos vacances.

Et si on vous disait qu’un produit anti-moustique pouvait aussi être design ?

Importé depuis le Japon, il existe le katorisenko. Le katorisenko est une sorte d’encens en forme de spirale, initialement à base de chrysanthème ou de citronnelle, particulièrement détestés des insectes.
Moins répandu en France, il est très commun de le faire brûler dans un support décoratif au Japon.


Furin : le symbole de l’été au Japon

Le furin est une petite cloche pendue à l'avant des maisons. Lorsqu'elle est agitée par le vent, elle produit un petit tintement qui procure une sensation de fraîcheur malgré les chaudes journées d'été.

Chaque fabricant de furin lui donnera une forme et des décorations qui lui sont propres.

En verre, en céramique, en bronze ou en fonte, il existe différents types de carillons japonais. Au bout de la clochette est pendu un morceau de papier appelé tansatsu. Savez-vous ce qu’il y est écrit ? On vous donne la réponse dans notre article dédié sur les furin.


Lingettes froides et spray rafraîchissants pour le corps

Ce type de produit fait fureur l'été au Japon. Dès l’arrivée des beaux jours, ils fleurissent comme des petits pains dans tous les Konbini et magasins du même genre. En plus de leur effet rafraîchissant, certains de ces produits permettent d’arrêter la transpiration. Certaines marques promettent même un « effet froid -3°C ». De quoi rafraîchir même les moins frileux d’entre nous.

En France, ce genre de produit n'est pas très répandu, mais vous pouvez opter pour un brumisateur ou une mini-serviette éponge.


Lanternes en papier : une ambiance zen et chaleureuse

Les lanternes en papier japonaises sont traditionnellement fabriquées à partir de bambou et de papier washi. On les retrouve surtout l'été pour l’éclairage des rues, parcs, entrée d’hôtel, de temples et de restaurant, mais aussi pendant les matsuri.

À l’origine, les lanternes en papier pliantes étaient en forme de cylindre. D’abord blanches, puis parfois rouges, il en existe aujourd'hui de toutes les formes et de toutes les couleurs. De quoi profiter des douces soirées d'été dans une ambiance nippone.


Pour s’hydrater : bouteille d’eau, gourde thermos ou soda ?

On ne le répétera jamais assez : en été, quel que soit l'endroit où vous vous trouvez, vous hydrater est essentiel.

Si vous avez une petite soif au Japon, il est très courant de croiser des distributeurs de boissons fraîches. Vous pourrez y trouver de l'eau plate, de l'eau gazeuse, de l'eau enrichie en minéraux, en vitamines… mais aussi toutes sortes de boissons sucrées comme le ramune, la célèbre limonade japonaise.

Plus écologique, vous pouvez aussi envisager d'avoir votre propre bouteille ou votre gourde. Comme pour les autres produits de cette liste, il en existe de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Mais l'idéal étant encore la bouteille thermos qui permet de garder votre eau fraîche toute la journée, malgré la chaleur, et que vous pouvez réutiliser l'hiver pour vos boissons chaudes.


Feux d’artifice japonais : de l’étincelle aux fleurs de feu géantes

Les feux d'artifice, aussi appelés hanabi, sont un des symboles de l’été au Japon. Véritables shows pyrotechniques géants, ce sont des événements très appréciés des Japonais.

Pendant les festivals, on peut se procurer des senko hanabi. Le senko Hanabi est une bande de papier enroulée contenant de la poudre noire. Une fois allumé, ce petit feu d'artifice fait de très jolies étincelles qui ressemblent à celles de certaines bougies d’anniversaire.

On peut retrouver en France un équivalent appelé cierge magique ou bâton étincelle.



Que vous partiez en France, au Japon, en Europe ou que vous restiez tranquillement chez vous, vous avez ici une sélection d'articles Japonais qui vous permettront de passer un été au frais, dans la pure tradition nippone. Si certains d’entre eux sont, somme toute, assez classiques comme la crème solaire, l’éventail ou le yukata, d’autres comme le senko hanabi ou les lingettes rafraichissantes sont beaucoup plus exotiques.

Envie d’un top objet sur un thème particulier ?
N’hésitez pas à nous proposer vos sujets dans les commentaires, par mail ou sur les réseaux.


La sélection Konjaku des accessoires d'été au Japon


© 2022 Konjaku · Tous droits réservés.