• Comment porter un kimono : le tuto Konjaku

    Comment porter un kimono : le tuto Konjaku


  • Comment porter un kimono : le tuto Konjaku
    Comment porter un kimono : le tuto Konjaku
  • Comment porter un kimono : le tuto Konjaku
    Comment porter un kimono : le tuto Konjaku
Ça y est, vous avez craqué pour un de nos sublimes kimonos japonais. Vous le ramenez chez vous, le déballez pour le porter. Et là, c’est le drame ! Vous vous rendez compte que vous ne savez comment mettre votre kimono.
Pas de panique ! Nous allons vous expliquer tout ça. Et en prime, nous vous prodiguerons des conseils mode pour choisir et porter votre kimono en toute saison.




Bien choisir son kimono

Petits rappels sur le kimono

Sortes de longues robes en forme de T et aux manches très larges, on trouve au Japon des kimonos de toutes les couleurs aux motifs variés.
Il existe une multitude de types de kimonos différents. Par exemple, on compte 13 sortes de kimonos rien que pour les femmes. Ce qui rentre en compte dans le choix de votre kimono, c'est donc :
  • Si vous êtes une femme ou un homme
  • Votre statut marital
  • Votre âge
  • L’occasion pour lequel vous le portez.
Le yukata fait partie de ces 13 kimonos. Généralement en coton, c’est la tenue japonaise décontractée par excellence. Il se porte pendant les chaudes journées d’été ou à la sortie des sources chaudes, les onsens.
Si le sujet vous intéresse, n'hésitez à lire notre article sur l'art du kimono au Japon.

Choisir les bons motifs et couleurs pour son kimono

Si aujourd’hui elles n’ont plus autant de signification qu’avant, les couleurs des tissus peuvent avoir différentes significations. Certaines couleurs comme l’or ou le noir sont des signes d’élégance et de richesse. D'autres, comme le bleu, sont censées repoussées les nuisibles comme les insectes et les serpents.
Pour les motifs, les sakura (fleurs de cerisier), qui représentent la féminité, ou les libellules, qui représentent le courage ou l’été, sont souvent utilisées par les femmes.
Les motifs tels que la carpe koï représentant la force et la virilité ou les formes géométriques simples sont plutôt portés par les hommes.
Dans tous les cas, à moins que vous ne participiez à une cérémonie officielle, le meilleur conseil que nous pouvons vous donner : faites-vous plaisir !

Les différences entre les kimonos pour homme et les kimonos pour femme

Peu importe le style que vous adoptez, sachez qu’il existe des différences dans la façon de porter votre kimono si vous êtes un homme ou une femme.
La première différence se trouve dans le port du col. Les kimonos pour homme doivent avoir le col collé à la nuque. Alors que pour les femmes, celui-ci doit être ouvert sur l’arrière pour laisser voir la base du cou.
Autre différence importante, regardez attentivement les manches des kimonos. Pour les femmes, les manches ont une ouverture entre le bras et le buste appelé Miyatsuguchi. Les manches des hommes cousues avec le buste.

Kimono et yukata : prendre soin de son habit japonais

Vous avez trouvé THE kimono, celui qui vous fait voyager, vous rend nostalgique de votre dernier voyage au Japon. Vous souhaitez certainement le garder longtemps, alors voici quelques conseils d’entretien.
Pour le yukata, c’est super simple. Bien que principalement en coton ou en polyester, il passe facilement à la machine à laver. Il ne demande pas plus d’entretien que vos vêtements occidentaux.
Ce n’est pas du tout le cas du kimono traditionnel japonais, surtout si celui-ci est en soie ! Pour ce type de kimono, faites appel à un professionnel qui sera en mesure de laver votre kimono à sec.
Pour les kimonos sans doublure et fabriqués en coton ou en polyester, il est possible de les passer à la machine sous certaines conditions (cycle délicat, etc.). Référez-vous à un professionnel ou au fabricant pour plus de renseignements et être sûr de garder votre kimono préféré pendant de longues années.
Pour tous les accessoires comme les obis, les tabis, etc., cela dépendra de la matière. Pour les accessoires en coton ou polyester, on opère de la même manière que pour le yukata. Pour les accessoires en soie ou en matière sensible, apportez-les au pressing pratiquant le nettoyage à sec dans lequel vous avez emmené votre kimono.

Première étape : apprenez à mettre un yukata

Pourquoi commencer par apprendre à mettre un yukata plutôt qu’un kimono ? C’est très simple, c’est la base. Un kimono possède plus d’accessoires et des étapes plus complexes. Si vous savez porter un yukata, vous avez déjà fait une partie du travail.
Pour enfiler votre yukata en suivant la méthode japonaise, il faut une certaine dextérité. Nous avons essayé de vous faire un tutoriel le plus complet possible pour vous permettre de profiter de votre yukata chez vous :


Étape 1

Pour l’étape 1, on commence avec une astuce japonaise ! Enfilez une manche jusqu’au coude, puis la deuxième. D’un coup sec, remontez le yukata sur vos épaules.


Étape 2

Faites correspondre le bas du yukata juste au-dessous des chevilles. Il doit toucher le haut de vos pieds.
Rabattez ensuite le pan droit au niveau des hanches et coincez-le avec votre bras gauche pour vous libérer une main. Puis rabattez le pan gauche.


Étape 3

Avec votre main libre (on vous avait dit qu’elle vous serait utile) nouez sur le devant un cordon ou une ficelle au niveau de votre taille pour maintenir fermé votre yukata. Le cordon doit être croisé à l’arrière, comme les ceintures dans les arts martiaux. Cachez les extrémités sous le cordon.


Étape 4
Passez les mains dans le yukata et tirez un peu sur le tissu au-dessus du cordon afin de le cacher et enlevez les plis. Le yukata doit être le plus plat possible.


Si vous êtes une femme, tirez aussi légèrement au centre du dos pour laisser un espace d’environ 2 cm entre le yukata et votre nuque, tout en veillant à garer l’avant du col bien fermé.


Étape 5
Nouez ensuite un deuxième cordon sous votre poitrine de la même manière que le premier cordon. Puis enlevez les plis.


Étape 6

Et voici l’étape que vous attendiez tous : rajoutez votre obi.
Pour nouer votre obi, laissez suffisamment de longueur pour poser une des extrémités sur votre épaule. Vous pourrez faire le nœud plus facilement.

Petite astuce d’expert
: la longueur du pli sous le obi doit faire à peu près la longueur de votre index.

Enroulez le reste du obi deux fois autour de votre taille et pliez la fin comme un accordéon

Nouez cet accordéon avec la partie restée sur votre épaule et fixez-le à votre taille.


Étape 7

On passe enfin aux finitions ! Faites glisser le obi de sorte que le nœud arrive au milieu de votre dos.

Il est possible de rajouter un obiita, une sorte de petite plaque, qui permet d’éviter les plis dans le obi. Une fois retourné, placez ce obiita entre le premier et le deuxième pli du obi.

Et voilà, plus qu’à chausser vos getas et vous êtes prêt pour l’été !

La méthode pour porter un kimono comme une vraie Japonaise

Petit conseil préliminaire : si vous pouvez, faites-vous aider. En particulier pour nouer le obi, qui peut s’avérer un peu compliquée si vous êtes seule.
Si la méthode pour mettre votre tenue reste la même pour un kimono ou un yukata, sachez qu’il existe tout de même quelques différences entre les deux. Ce n’est pas pour rien que le métier d’habilleur de kimono existe et qu’il demande au minimum 5 ans d’études.
Tout d’abord le kimono est porté plus long que le yukata qui descend jusqu’au-dessus des pieds. Savez-vous pourquoi ? Découvrez-le dans notre guide sur le kimono et le yukata 😉

Vous n’avez pas non plus les mêmes accessoires. Comme les kimonos coûtent beaucoup plus chers et difficiles à laver, il est d’usage de les porter avec des sous-vêtements. Par-dessus le obi d’un kimono, on rajoute un obi-jime. C’est une cordelette qui permet de maintenir le obi, plus lourde que celui du yukata et qui sert aussi de décoration. Enfin, le kimono est porté avec des tabis (chaussettes) et des zori (sandales ressemblant à des tongues), alors que le yukata est porté pieds nus avec des getas, sorte de zori en bois.
Il y a une règle d’or dans la façon de porter votre tenue : toujours le pan gauche au-dessus du droit. Seuls les défunts portent des habits traditionnels dans l’autre sens. Pour vous en rappeler, votre main droite doit pouvoir passer entre les pans du kimono.
Pour enfiler votre kimono :

Étape 1

Enfilez votre hadajuban, un sous-vêtement pour le buste, puis coincez-le avec votre susuyoke (sorte de tablier) qui sert aussi de sous-vêtement. Si vous n’en avez pas, vous pouvez mettre un t-shirt et un legging. Attention le col du T-shirt ne doit pas se voir sous le kimono des femmes.

Étape 2

Enfilez ensuite votre Nagajuban comme un yukata (seul le premier cordon est utilisé). Le nagajuban est utilisé pour ne pas salir le kimono qui n’est lavé que très rarement.

Étape 3

Reprenez toutes les étapes pour mettre un yukata jusqu’au deuxième cordon (étapes 1 à 5).

Étape 4

On vous rassure, vous avez fait le plus long, quoi que…
Par-dessus votre kimono, vous pouvez nouer un premier obi assez court, qui se ferme grâce à un cordon.

Étape 5

Par-dessus cette ceinture, vous pouvez mettre un obiita spécial pour les kimonos, plus large que celui pour les yukatas.
Mettez ensuite votre obi. Vous pouvez reprendre le nœud du yukata, ou en choisir un plus perfectionné.
Il existe une multitude de nœuds pour les obi. Certains sont assez faciles à réaliser, d’autres demandent de longues minutes de travail pour être mis en place et des accessoires spécifiques comme le obi-makura, une sorte de coussin pour obi ou un obi-age, une ceinture en soie qui vient se mettre entre le obi et la poitrine. Ces accessoires permettent de maintenir le nœud du obi en place et lui donner du volume.

Étape 6

Enfin, rajoutez le obi-jime. Le obi-jime est une sorte de cordelette dont le nœud dépend de la cérémonie à laquelle vous participez. Le nœud vient se placer au centre du obi.
Et… c’est terminé ! Alors ? On vous avait bien dit que vous auriez l’air d’une vraie Japonaise.

Messieurs, vous aussi vous pouvez adopter le style élégant des kimonos japonais

Dans le temps, les vêtements traditionnels japonais étant principalement portés par les hommes. Il existe donc une multitude de tenues pour hommes qui dépendent des saisons et de l’occasion.
Pour savoir comment choisir votre taille de kimono pour homme : prenez votre taille et enlever 27 cm. Et voilà ! Si vous êtes plutôt yukata, vous pouvez prendre un vêtement peu plus court pour qu’il remonte bien sur vos chevilles.

Porter un yukata pour homme en été

En été, les hommes peuvent aussi porter un yukata.
Pour mettre votre yukata, la technique est identique à celui pour femme, mais en plus simple. Pas besoin de plier le yukata au niveau des hanches, les yukatas pour homme sont naturellement plus courts. Il suffit juste de rebattre les pans et de le nouer. Plutôt que des cordons qui vont venir maintenir le yukata, on utilise une ceinture appelée koshihimo.
Pour les plus pressés, pas besoin de obi. Il existe des tsukuri obi, des obi à scratch très facile à positionner et attacher.

Un style japonais de mi-saison pour homme

En automne et au printemps, il est plus courant de porter des vêtements de mi-saison. Comme pour les kimonos des femmes, la seule différence sera la couleur du tissu, qui sera plus sombre en automne. Au printemps les kimonos sont de couleurs plus chaudes et plus vives.
Il est d’usage de porter un juban sous le kimono pour éviter de le salir et faire cet effet double col. Si vous n’avez pas de juban, vous pouvez porter un T-shirt et un caleçon long qui arrive au-dessus des genoux. Pour un look de samouraï, vous pouvez rajouter un hakama. Petit conseil de japonais pour vous mouvoir plus facilement : vous pouvez venir coincer le bas du kimono dans le obi, puis enfiler le hakama par-dessus.

Rester au chaud en portant votre kimono en hiver

Si vous cherchez un kimono pour l’hiver, vous trouverez des vêtements spécifiques fabriqués à partir de matières chaudes et épaisses. Il existe des kimonos très épais appelés tanzen. Les couleurs seront plus sombres et sobres comme le noir ou le bleu foncé.
Pour plus de confort et de chaleur, n’oubliez pas votre veste haori. Elle pourra être rajoutée par-dessus votre kimono pour un look au top. Pour les hommes les plus élégants, vous pouvez accessoiriser votre haori avec une fermeture spéciale appelée haori himo.

Comme promis, nous vous avons donné tous nos conseils mode pour un look 100% made in Japan. Vous êtes maintenant capable de mettre un yukata ou un kimono comme un pro et d’assortir vos tenues, peu importe la saison. N’hésitez pas à nous partager vos meilleures tenues japonaises sur les réseaux sociaux de Konjaku.

Tous nos kimonos, yukata et leurs accessoires


© 2022 Konjaku · Tous droits réservés.